Les conséquences civiles des mariages religieux au Québec : lecture critique d’une jurisprudence récente


Le professeur Harith Al-Dabbagh a prononcé  une conférence publique à la faculté de droit de l’Université Lumière Lyon II, le 26 mai 2016, sur le thème « Les conséquences civiles des mariages religieux au Québec : Lecture critique d’une jurisprudence récente ». Organisée par l’école doctorale, la conférence a mis en exergue les points de convergence et de divergence entre les droits québécois et français concernant la célébration religieuse du mariage, à l’aune du récent jugement rendu le 2 février 2016 par la juge Christiane Alary dans l’affaire Droit de la famille — 16244.

Ce contenu a été mis à jour le 3 août 2016 à 11 h 22 min.